Personnalités

 

Protais (IXe siècle): archiprêtre probalement originaire d'Urgell qui s'installe dans le monastère d'Eixalade en juillet 864 ou 865, c'est lui qui met à disposition de la communauté religieuse sa terre située à Cuxa lors de la destruction des bâtiments monastiques d'Eixalade en 878 à la suite d'une crue et d'un glissement de terrain.

Garin (Xe siècle) : Abbé de Cuxa en 964, c'est lui qui donne à l'abbaye son aspect préroman. Il viendrait de l'abbaye de Cluny et oeuvre toute sa vie à la restauration de l'empire de Charlemagne avec l'appui du pape. Il est d'ailleurs ami avec Gerbert d'Aurillac futur pape Sylvestre II. Il ramène de Venise le doge Pierre Orséolo. Garin est une figure importante de l'Europe du Xe siècle, il a beaucoup voyagé et a été à la tête de plusieurs abbayes. il est ami avec Miron comte de Besalu, évêque deGérone qui assiste à ses côtés en 974 à la consécration de l'abbatiale de Cuxa.

Pierre ORSEOLO (Xe siècle) : En 976, il suscite un coup d'État pour supplanter le doge Pierre IV, qu'il fait assassiner pour devenir, à son tour, le 23eme doge de Venise. En deux ans, il restaure la paix civique, reconstruit l'église Saint-Marc et les quartiers incendiés. Le 1er septembre 978, il disparaît sans laisser de traces. Sous un faux nom, il gagne l'abbaye Saint-Michel de Cuxa et y passe le reste de sa vie dans la pénitence et la prière. Il devient simple moine et se retire dans un ermitage à proximité de l'abbaye de Cuxa. Sa femme l'avait laissé partir comprenant la volonté de son époux. Leur fils unique devient à son tour doge de Venise. Il est enterré dans le cloître de Saint-Michel de Cuxa. Il a été déclaré saint par un synode réuni à Elne vers 1027.

Tombe de Pierre Orseolo

 

OLIBA (XIeme): Né en 971 à Corneilla de Conflent, il est le fils du comte de Cerdagne Oliba Cabretta. Il hérite des comtés de Berga et de Ripoll en 1002. La même année, il prononce ses vux de moine à Sainte Marie de Ripoll et renonce ainsi à ses fonctions comtales. Il se consacre aux études pendant 6 ans. Il est élu abbé de Ripoll et de Cuxa en 1008, il gouverne même l'abbaye de St Martin du Canigou de 1009 à 1014. Il se rend à Rome en 1011 et 1016. En 1017, il est élu évêque de Vic. C'est un moine bâtisseur, il lance trois chantiers importants à Cuxa : le chevet ; le groupe crypte-chapelle du Pessebre et de la Trinité ; les clochers. Il consacre ou construit une douzaine d'églises dont l'abbatiale de Ripoll et la cathédrale de Vic. C'est un diffuseur du nouvel art roman en Catalogne. Autour de 1020, il administre le diocèse d'Elne, c'est à cette époque qu'il instaure la trêve de dieu dont les statuts sont renouvelés à Toulouges le 16 mai 1027 : il s'agit de l'interdiction absolue de tout acte de guerre durant les 24 heures dominicales sous peine d'excommunication. Cette trêve devent une loi dans les comtés catalans avec le consentement des autorités civiles ; au XIIe siècle, elle est étendue partout en europe. Oliba meurt à Cuxa le 30 octobre 1046.

Grégoire (XIIeme) : C'est à lui que l'on doit la construction du cloître de St Michel de Cuxa. Il devient ensuite archevêque de Tarragone en 1137 et meurt en 1146.